Doom : l’histoire du jeu et ses différentes versions

Doom Cover

Doom est un jeu vidéo de tir à la première personne développé par ID Software et est à présent publié par Bethesda. Le jeu a été initialement édité le 10 décembre 1993 et a connu plusieurs versions et ports sur différentes plateformes. Doom est considéré comme l’un des jeux vidéo les plus importants et les plus influents de tous les temps, et a popularisé le genre FPS. Le jeu a été un succès immédiat et a été suivi par de nombreux sequels et remakes.

Le jeu a été créé par John Carmack, John Romero, Adrian Carmack et Tom Hall et a été le premier de Id Software à faire usage de leur moteur de jeu en 3D, le DOOM engine.

Un jeu culte qui a marqué toute une génération

Doom Eternal Ancient Gods

Il y a 25 ans, le jeu Doom a fait son apparition et a immédiatement marqué les esprits. En effet, c’est un jeu d’action et de tir à la première personne (FPS) qui a su se démarquer par son univers sombre et violent qui a su séduire de nombreux joueurs. Aujourd’hui, Doom est considéré comme un jeu culte et continue de fasciner les joueurs du monde entier.

Doom est un jeu de tir à la première personne culte, développé par id Software et sorti pour la première fois en 1993. Le jeu a connu plusieurs versions et déclinaisons au fil des années, mais son principe reste toujours le même : affronter des hordes de monstres dans un environnement hostile. Le joueur incarne un marine de l’espace, surnommé le Doom Slayer, et doit affronter de nombreuses créatures démoniaques. Le jeu se déroule dans un univers post-apocalyptique et gothique, où les démons ont pris le contrôle de la Terre. Le joueur doit parcourir différents environnements et affronter de nombreux monstres, afin de délivrer l’humanité de l’emprise des démons. Le jeu est également connu pour son atmosphère sombre et angoissante, ainsi que pour sa bande-son entraînante.

À lire aussi :  Quels sont les meilleurs jeux coop gratuits et en ligne ?

Le jeu se concentre sur l’action et l’exploration, et il y a peu de détails en ce qui concerne l’histoire. Les niveaux sont généralement composés de longs couloirs et de grandes salles, avec des plateformes surélevées, des escaliers, des ponts et des puits. Les niveaux sont parsemés de nombreux objets et de bonus, tels que des armes, des munitions, des soins, des clés et des secrets. Il a inspiré de nombreux autres jeux comme Shadow Warrior, Duke Nukem 3D, et puis le célèbre Halo.

Les différentes versions de Doom

Doom est joué de manière sérieuse et compétitive par les amateurs de FPS de longue date, et a été porté sur de nombreuses plateformes. La version originale, DOOM, a été publié pour les ordinateurs personnels DOS en 1993, et est joué sur les différentes plateformes de jeu grâce à des émulateurs. La première version console du jeu, DOOM 64, a été publié en 1997 sur la Nintendo 64. La version la plus récente du jeu, DOOM Eternal, a été publié en 2020.

Doom II: Hell on Earth, la suite directe du jeu original, a été publiée le 10 mars 1994. Doom II a été porté sur de nombreuses plateformes et a connu plusieurs versions, dont une version pour les téléphones mobiles en 2002.

Doom 64 : En 1997, id Software a sorti Doom 64, une version inédite du jeu pour la Nintendo 64. Doom 64 a été le dernier jeu de la série à être édité par id Software.

Doom 64


Doom 3, un reboot du jeu original, a été publié le 3 août 2004 par Activision. Doom 3 est une version modernisée du jeu original, avec de nouveaux graphismes et une nouvelle histoire Doom 3 a été développé pour Windows, Xbox et Linux, et a connu une version pour les téléphones mobiles en 2005. Malgré des critiques, Doom 3 a connu un grand succès commercial, se vendant à plus de 3,5 millions d’exemplaires à travers le monde.

Doom 2016, un nouveau jeu de la franchise, a été publié le 13 mai 2016. Doom (2016) a été développé pour Windows, PlayStation 4, et Xbox One et Google Stadia.

À lire aussi :  Lo Wang est le Shadow Warrior

La dernière version en date est Doom Eternal, sortie en 2020.

Amandine Carpentier
Les derniers articles par Amandine Carpentier (tout voir)

Partages :