Esport : G2 Esports affirme sa domination sur la scène européenne

g2 esports

L’esport est devenu un phénomène international au cours des dernières années et le segment de l’eSport européen se distingue par une variété de compétitions et d’équipes. Parmi ceux-ci, G2 Esports se démarque comme étant l’un des plus grands vainqueurs en Europe et cela a encore été confirmé dimanche soir lors de la finale du segment d’hiver du LEC (LEC – championnat EMEA de League of Legends) où G2 s’est imposé face à MAD Lions.

Le résultat n’a pas vraiment surpris les spectateurs, car G2 avait été le favori de la compétition depuis des semaines et ils avaient même annoncé une équipe «cinq étoiles» composée de grands joueurs européens dont le Français Steven Hans sama Liv qui a remporté son premier trophée majeur en presque sept ans passés au plus haut niveau. Cette victoire confirme donc la supériorité évidente qu’avait G2 et qui a été très visible pendant toute la rencontre.

La montée en puissance de l’esport en Afrique

En Afrique, le tournoi esport international de la ligue 1 Uber Eats, la Eligue1 Tour Sénégal, pilier qualifier pour la grande finale, s’est clôturée ce week-end avec presque 215 participants prenant part à la compétition organisée par l’association SENGAMES. Un top 4 finalistes s’est formé avec notamment Mohamed Lunik champion en titre et Dexx Junior multiples champion d’Afrique sur le jeu FIFA et c’est finalement DexXjunior qui l’emporte sur deux matchs et devient le nouveau champion Eligue1 tour Sénégal de l’édition 2023. Il ira en France plus tard cette année pour représenter le Sénégal à la grande finale et tenter de gagner la cagnotte de 10.000 euros.

Est-ce que le LEC connaît des signes de faiblesse ?

esport league

Depuis le début de la saison, on peut entendre beaucoup de critiques sur le LEC, le championnat européen de League of Legends, concernant la baisse des audiences et le fait que la ligue européenne serait en crise. Maximilian Peter Schmidt, directeur esport de la région EMEA sur League of Legends a tenu à rassurer et à défendre le bilan de son poulain en mettant en avant plusieurs chiffres satisfaisants malgré une certaine baisse.

Selon Riot Games, le LEC a atteint un total cumulé de spectateurs sur Twitch et YouTube d’environ 2,3 millions, ce qui est une augmentation de 8% par rapport à la saison précédente. En outre, le LEC a maintenu un moyen de 420 000 spectateurs simultanés pour la saison 2020, ce qui est également en augmentation de 8%. Les points de vente de produits officiels et les recettes publicitaires ont augmenté de 77% et 60% respectivement par rapport à 2019, et le LEC a généré un total cumulé de 5,8 milliards de minutes regardées en 2020, en hausse de 15% par rapport à 2019.

Riot Games souligne également que le LEC affiche un taux de visionnage plus important et plus stable que celui de la NFL, de la NBA et de la MLB à la mi-saison, et qu’il reste le plus grand championnat professionnel de jeu vidéo d’Europe pour la deuxième année consécutive. Bien que le nombre total de spectateurs ne soit pas le plus élevé des temps modernes, il y a encore des raisons d’être optimiste et de voir le potentiel du LEC à l’avenir.

En conclusion, le LEC et l’esport en général restent un business et continueront à se propager à travers le monde avec des milliards de spectateurs. En Europe, G2 s’est imposé en tant que favori et leader incontestable de la scène et continue de souligner sa domination avec des performances exceptionnelles et des victoires. De plus, l’esport africain connaît également une forte croissance grâce à des initiatives telles que l’Eligue1 Tour Sénégal qui offrent un tremplin pour les jeunes à la recherche d’une exposition nationale et internationale. Malgré une certaine baisse des statistiques concernant le viewership, le LEC reste le plus grand championnat professionnel de jeu vidéo d’Europe et a de belles perspectives pour l’avenir.

Amandine Carpentier
Les derniers articles par Amandine Carpentier (tout voir)

Essayez Chat GPT Gratuitement en Français !