NFT : Définition et explication du Play-To-Earn ?

nft

L’industrie du jeu vidéo est un grand marché à croissance économique réelle. Avec l’essor des NFT, celle-ci a connu une véritable révolution, une approche complètement nouvelle, qui gagne en pertinence, notamment avec la technologie blockchain. Désormais, grâce au concept de « play-to-earn », gagner de l’argent rien qu’en jouant aux jeux-vidéos est chose possible. Mais, c’est quoi le play-to-earn et comment fonctionne-t-il ? Quels jeux-vidéo sont basés sur ce modèle économique et quelle plus-value offre-t-il aux gamers ? À chacune de ces questions, il n’y a pas d’explication directe et unilatérale. Pour vous faciliter la compréhension du concept, nous avons mis au point un explicatif complet sur le play to earn. Découvrez-le à la lecture de cet article.

Comprendre le concept Play to Earn (P2E)

Le modèle de play to earn (P2E) est une économie ouverte permettant de gagner de l’argent en jouant à des jeux ou en effectuant quelques services en rapport avec l’environnement de jeu. Le concept est assez simple et révolutionne peu à peu le domaine du jeu vidéo. Avec les P2E, les joueurs du monde entier se voient offrir la possibilité de se créer des actifs virtuels (cartes rares, personnages, skins…) lesquels peuvent ensuite être échangés contre des actifs cryptographiques (Bitcoin, Ethereum…) ou en de l’argent. Lorsque ces jeux sont joués régulièrement, les joueurs peuvent obtenir plus de jetons ou d’objets et vendre davantage.

Alors que jusqu’à récemment, seuls les vrais professionnels ont reçu de grosses sommes pour jouer, maintenant presque n’importe qui peut s’immerger dans le monde des jeux cryptographiques. Fait surprenant, certaines personnes ont déjà commencé à gagner suffisamment pour remplacer ou compléter leur revenu salarial.

Play-to-Earn et NFT

Play-to-Earn

Tandis que de nombreux jeux Play-to-Earn utilisent des crypto-monnaies conventionnelles dans leur cadre de récompense, d’autres ont introduit des jetons non fongibles (NFT) dans l’espace. Ces jetons cryptographiques uniques sont connus pour être impossibles à copier, à dupliquer ou à falsifier, tout en offrant une propriété et une sécurité vérifiables via la Blockchain sur laquelle ils sont émis. De nombreux jeux P2E intègrent des NFT dans l’expérience qu’ils offrent, principalement sous forme de wearables, de consommables ou de tout autre objet virtuel d’ailleurs. En possession de ces artefacts NFT, les joueurs ont la possibilité de vendre des biens en dehors des limites du jeu et de tirer profit de leurs avoirs.

En quoi le play to earn est-il différent des autres approches ?

Le modèle de play to earn vient répondre aux nombreuses insuffisances que présentaient les autres qui l’ont précédés.

À lire aussi :  Comment fonctionne la crypto ?

Un accent mis sur la rémunération

Bien que la monétisation des jeux vidéo en ligne ne soit pas nouvelle, les jeux NFT ont repoussé les frontières des revenus de jeu avec la propriété des joueurs. Dans le passé, les joueurs dévoués créaient de la richesse en construisant une communauté en ligne d’adeptes ou en vendant des comptes de jeu de haut rang.

Aujourd’hui par contre, le modèle P2E offre des capitaux propres aux joueurs qui s’investissent pleinement dans le gameplay. Ceux-ci se voient octroyer une juste rémunération pour leur travail acharné. Ils peuvent également collaborer avec les développeurs afin d’apporter des contributions au jeu. En 2020, le taux de croissance des revenus de l’industrie du jeu vidéo (arcade, jeu mobile, console…) a dépassé celui des autres secteurs de l’industrie du divertissement.

Une révolution soutenue par la Blockchain

Les jeux conventionnels sont basés sur un écosystème centralisé. Dans un écosystème centralisé, les développeurs ont la majeure partie de la puissance sur l’expérience de jeu. Très souvent, des joueurs passent de longues sessions gaming à collecter des actifs virtuels (armes, créatures, personnages, attributs…). Ces derniers se voyaient retirer leurs propriétés des suites d’un bug, d’un signalement ou d’une fermeture du jeu. Malheureusement, ces modules ne sont pas transférables sur un autre jeu, encaissables ou échangeables sur un marché tiers.

Maintenant, il y a beaucoup plus à bénéficier de la blockchain décentralisée. Les joueurs peuvent posséder tous les actifs du jeu obtenus grâce à leur travail acharné et à leurs heures de jeu. Ils peuvent voter et prendre des décisions pour améliorer l’expérience de jeu, ou même posséder une partie du jeu en investissant dans son développement. Rappelons ici que les crypto-monnaies et les NFTs encaissables dans les Play To Earn sont des actifs qui ont une grande valeur en dehors de l’environnement de jeu.

Pourquoi Play-to-Earn connaît-il un tel battage médiatique ?

Ces dernières années, les crypto-monnaies et l’industrie du jeu ont évolué pour devenir deux marchés à très forte croissance. Étant donné que Play to Earn combine les aspects les plus attrayants des deux domaines, il n’est pas surprenant qu’il y ait actuellement beaucoup d’engouement autour du sujet.

De nombreuses personnes sont attirées par le facteur financier des jeux NFT, car gagner de l’argent avec des jeux en ligne iOS n’a jamais été aussi facile et lucratif. Mais de plus en plus d’investisseurs et de développeurs de jeux se concentrent également sur ce marché du jeu prometteur et en croissance constante. Par exemple, les sociétés de capital-risque ont déjà investi jusqu’à 4 milliards de dollars dans le développement de jeux blockchain et de leur infrastructure sous-jacente.

L’écosystème de joueurs, d’investisseurs, de développeurs, et d’organisation autonome décentralisée qui en résultera continuera de conduire à la croissance rapide de l’industrie du jeu blockchain à l’avenir. Cela pourrait également devenir un cheminement de carrière financièrement attrayant pour de nombreux joueurs en même temps. Plus le nombre de joueurs d’un jeu blockchain augmente rapidement, plus les actifs, les devises et les objets qui lui sont associés deviennent précieux.

À lire aussi :  NFT et jeu vidéo : au cœur du débat

Quels types de jeux play-to-earn existe-t-il ?

Aventure – Axie Infinity

Roi incontesté de tous les jeux cryptographiques, Axie Infinity a porté les NFT à un niveau stratosphérique. Décrit par certains comme une expérience de type Pokémon, ce jeu est peuplé d’Axies, créatures mythiques derrière lesquelles se cachent des NFT. Le jeu possède sa propre monnaie virtuelle, les jetons AXS crypto convertibles en pièces Ethereum réelles. Les joueurs peuvent acheter, échanger et élever des Axie, et également les utiliser pour affronter d’autres joueurs ou équipes dans des tournois saisonniers. Les Rare Axies et terrains virtuels peuvent valoir des milliers de dollars.

Open World – TCG World

TCG World est actuellement le plus grand jeu en monde ouvert basé sur la blockchain avec un scénario style MMO qui évolue au fur et à mesure qu’il est joué. Ici, les joueurs peuvent gagner leur propre monnaie crypto et des objets de collection NFT, acheter et posséder des terres, et découvrir l’ensemble du monde du jeu. Tous les objets du jeu sont des NFT.

Réalité virtuelle – Decentraland

Decentraland

Grâce à la blockchain, Decentraland, le premier jeu au monde de réalité virtuelle complètement décentralisé a vu le jour. Ce jeu appartient en grande partie à ses utilisateurs, qui forment ce que l’on appelle des DAO (organisations autonomes décentralisées), comparables à une association, définissant eux-mêmes les règlent du jeu. En jouant à des mini-jeux, les utilisateurs peuvent gagner des NFT et des wearables qui peuvent être échangés contre de l’argent réel.

Jeu de cartes – Splinterlands

Splinterlands est un jeu de cartes en ligne populaire où les joueurs peuvent combattre des monstres et recevoir des récompenses. Toutes les cartes qu’un utilisateur reçoit sont des NFT qui peuvent être vendues contre de l’argent sur les marchés en ligne.

Les jeux play to earn sont-ils vraiment rentables ?

En raison de leur caractère unique, les objets de collection basés sur la blockchain ont leur propre valeur. Certaines cartes de collection peuvent se vendre à des milliers de dollars sur le marché. Pour autant, le secteur de la cryptographie est soumis à de nombreuses fluctuations de valeur, ce qui rend impossible une estimation ponctuelle.

Amandine Carpentier

Partages :