Une croissance et une diversification des revenus de la Xbox pour Microsoft

ventes xbox

Ces derniers temps, Microsoft ne lésine pas sur ses efforts pour expliquer aux analystes pourquoi le rachat d’Activision Blizzard serait bénéfique pour les joueurs. Malgré tout, une partie des observateurs de l’industrie peine à être convaincue. Pire, elle pense que les jours de Xbox sont comptés. Alors, “Xbox va mourir” ?

Le 21 février dernier, Xbox organisait à Bruxelles une conférence de presse centrée sur le projet d’acquisition d’Activision par Microsoft. L’objectif était clair : prouver aux régulateurs que l’acquisition n’entraverait pas la concurrence, et qu’il y aurait même un gain pour les joueurs. Pour ce faire, Microsoft a brandi deux contrats signés par Nintendo et Nvidia, assurant d’un côté la venue de la série Call of Duty sur les consoles Nintendo pendant 10 ans et, de l’autre, la venue immédiate des jeux Xbox PC sur GeForce Now. Malgré les efforts déployés, les retombées de l’événement n’ont pas été aussi positives qu’attendues. Si la firme de Redmond souhaite maintenir sa présence sur le marché du jeu vidéo, elle doit trouver de nouvelles sources de revenus, et notamment se diversifier.

Une hausse des prix semble inévitable, et elle est en cours au Japon depuis le 17 février où la Xbox Series X passe 59978 yens et la Xbox Series S 37978 yens. La marque communique très rarement sur le nombre d’abonnements au Xbox Game Pass, mais les chiffres venant de l’Union européenne indiquent entre 4 et 6 millions d’utilisateurs. Sony augmente également le prix de ses PS5, ce qui porte à question une possible augmentation des Xbox en Europe. Le Digital Services Act oblige Microsoft à communiquer publiquement et on imagine donc que la firme devra s’aligner en termes de tarifs si elle veut rester compétitive.

La stratégie marketing de Microsoft pour la Xbox

manette xbox

Pour compenser le manque potentiel de revenus lié à la production des consoles, Microsoft va devoir miser plus encore sur son service Xbox Live Gold et le Xbox Game Pass. Il faudra donc relancer leur visibilité et communiquer autour de ces services dans toute l’Europe. Dans ce sens, Microsoft cherche à se diversifier pour toucher les différents marchés et mettre l’accent sur la qualité. Il faudra donc lancer une campagne marketing sur ces services et en faire des produits incontournables pour les consommateurs, sans oublier de promouvoir les avantages et les possibilités offertes par la Xbox.

Les jeux exclusifs restent un point essentiel pour la Xbox. Microsoft ne peut pas se contenter de jeux tiers pour alimenter sa console, il faut continuer à promouvoir des jeux exclusifs de qualité, comme Halo Infinite, Fable ou Forza Motorsport 8, et encourager les studios tiers à travailler avec eux sur des jeux exclusifs. Enfin, il est primordial que Microsoft continue à investir dans la recherche et le développement afin de rendre sa console la plus performante et attractive possible. Cela passera par l’amélioration des options de personnalisation, des performances, et des modèles payants comme le Xbox All Access qui propose l’accès à des services en plus de l’achat d’une console. Les fonctionnalités supplémentaires comme le streaming et le Cloud Gaming sont également des points importants à développer, et qui pourront alimenter le succès de la Xbox. Microsoft a su trouver sa place dans le marché du jeu vidéo et elle compte bien s’y maintenir. Pour cela, il faut diversifier ses sources de revenus et penser à l’avenir. La stratégie marketing et publicitaire est donc essentielle, et Microsoft doit se concentrer sur le service client et la satisfaction des utilisateurs.

Des jeux exclusifs de qualité et des fonctionnalités innovantes sont également indispensables pour fidéliser les joueurs et attirer de nouveaux clients. Microsoft peut-il relever le défi et survivre à la concurrence ? Nous verrons bien !

Amandine Carpentier
Les derniers articles par Amandine Carpentier (tout voir)

Essayez Chat GPT Gratuitement en Français !