eSIM : tout ce qu’il y a à savoir sur la carte SIM virtuelle

Les opérateurs télécoms sont en train de lancer leurs premiers forfaits mobiles sans carte SIM. Le futur, c’est l’eSIM. Ce petit élément qui se glisse dans la coque de votre smartphone et vous permet de profiter des forfaits de votre opérateur de téléphonie en tout temps et partout. Voici tout ce que vous devez savoir sur cette nouveauté de la télécommunication.

La eSIM est la version dématérialisée de la carte SIM physique. 

Qu’est-ce qu’un eSIM ou embedded SIM ?

L’eSIM est la dernière interface de la carte SIM traditionnelle. Contrairement à une SIM standard, il est intégré aux composants d’un téléphone mobile ou autre objet connecté.

En effet, inamovibles, les micropuces virtuelles ont une taille réduite, ce qui permet de libérer de la place pour les composants dans les appareils afin d’offrir plus de performance. Les informations enregistrées sur ces puces sont modifiables à tout moment sans manipulation physique.

En outre, la puce virtuelle est déjà intégrée dans l’appareil mobile dès sa conception. De votre côté, vous n’avez qu’à activer, télécharger et installer votre profil dans votre appareil mobile. Ce qui signifie que vous devez souscrire à un forfait auprès de votre opérateur télécom.

Quels sont les téléphones mobiles compatibles avec l’eSIM ?

Les premiers modèles de téléphones mobiles munis d’une eSIM étaient les Google Pixel 2 et 2xl. En plus de ces modèles de smartphones, il existe d’autres fabricants comme Samsung, Apple ou Xiaomi qui proposent des téléphones compatibles avec une eSIM.

Les smartphones Apple compatibles avec l’eSIM :

  • iPhone 14 ;
  • iPhone 14 Plus ;
  • iPhone 14 Pro ;
  • iPhone 13 mini, 13, 13 Pro, 13 Pro Max ;
  • iPhone 12 mini, 12,12 Pro et 12 Pro Max ;
  • iPhone 11, 11 Pro et 11 Pro Max ;
  • iPhone SE ;
  • iPhone XS, XS Max et XR.
À lire aussi :  Quels risques prenez-vous avec les copies des chargeurs USB-C Apple ?

Les smartphones Android compatibles avec une eSIM : 

  • Samsung galaxy s20, s20 + ;
  • Samsung galaxy s21, s21+ et s21 ultra ;
  • Samsung galaxy ultra s20 et ultra 5g ;
  • Samsung galaxy s21 5g, s21+ 5g et s21 ultra 5g ;
  • Samsung galaxy fold, fold 2, fold2 5g et z fold3 ;
  • Samsung z flip ;
  • Samsung z flip 5g ;
  • Samsung z flip3 ;
  • Samsung galaxy note 20, note 20 5g et note 20 ultra 5g ;
  • Google pixel 3, 3a et 3xl ;
  • Google pixel 4, 4a, 4 a 5 g et 4xl ;
  • Google pixel 5 ;
  • Google pixel 6 et 6 pro ;
  • Oppo find x3 pro ;
  • Oppo reno 6 pro ;
  • Huawei p40, p40 pro ;
  • Huawei mate 40 pro et mate p40.

Les téléphones mobiles compatibles avec les eSIM sur le marché sont rares. Mais à part les smartphones, les montres connectées sont également compatibles avec une eSIM.

Quels sont les opérateurs télécoms qui proposent la eSIM ?

eSIM sim virtuel

Pour le moment, peu d’opérateurs proposent la carte SIM virtuelle dans le monde. En France, ce sont les opérateurs télécoms suivants qui proposent cette nouvelle puce :

  • La téléphonie mobile Bouygues télécom ;
  • La téléphonie mobile b&you ;
  • La téléphonie mobile Free ;
  • La téléphonie mobile Orange ;
  • La téléphonie mobile Sosh ;
  • L’opérateur télécom SFR ;
  • L’opérateur télécom Red.

Comment utiliser une eSIM avec un smartphone compatible ?

En France, les opérateurs de téléphonie mobile ont simplifié la souscription d’un forfait ou l’achat d’une carte prépayée. Que vous soyez client Bouygues télécom, orange ou autre opérateur télécom français, la procédure est la même qu’avec une carte SIM classique. Une fois souscrit à un forfait, il vous suffit d’activer l’option sur votre compte.

Cela peut également signifier que l’opération est facturée comme avec une carte SIM physique. Cependant, le temps de la mise en service de la ligne est plus court que celui avec la carte SIM traditionnelle. En effet, vous n’avez qu’à scanner un QRcode à usage unique et le tour est joué, et cela, depuis votre espace client. En revanche, vous devez désactiver l’abonnement au forfait de votre opérateur télécom lorsque vous souhaitez changer de téléphone mobile. En ce qui concerne le code PUK, celui de l’eSIM est indiqué à la souscription et disponible dans l’espace client.

À lire aussi :  Forfait Internet Mobile : comment gérer sa consommation ?

Comment activer ou désactiver un forfait eSIM sur un smartphone Android ou iPhone ?

Que vous utilisiez un smartphone Android ou iPhone, la procédure pour activer ou désactiver votre abonnement au forfait d’un opérateur est la même.

Afin de bien comprendre la procédure, prenons exemple avec un smartphone Android Samsung. Lors de la souscription à un forfait eSIM, votre opérateur télécom mobile vous fournit un QR code. Vous devez scanner ce dernier avec l’appareil photo de votre téléphone mobile pour activer votre option. Pour ce faire, allez dans le menu Gestionnaire de carte SIM puis Ajout d’un forfait Mobile. N’hésitez pas à choisir le forfait qui vous convient !

Pour désactiver votre abonnement eSIM, accédez à votre espace client, puis cliquez sur Paramètres de compte et cliquez sur Désactiver mon abonnement. La procédure de désactivation du forfait peut être différente selon l’opérateur.

La carte SIM virtuelle ou la eSIM est une invention qui révolutionne probablement la technologie de la téléphonie mobile. Il suffit de scanner un QR code pour activer, désactiver ou encore souscrire un forfait eSIM avec, bien évidemment, un smartphone compatible.

Amandine Carpentier
➜ Jouez Gratuitement en Ligne au RPG 🏰 Dungeons & Monsters ⚔️

À lire aussi :  Quels risques prenez-vous avec les copies des chargeurs USB-C Apple ?

Partages :